top of page

Séville, le temps d'un week-end

Nichée sur les rives du Guadalquivir, Séville, qui forme avec Grenade et Cordoue le majestueux trio andalou, déploie son charme et ses richesses irrésistibles. Avec son riche patrimoine et sa culture florissante, baignée de soleil une grande partie de l'année, la belle andalouse nous dévoile son art de vivre hors du commun.


La beauté de la Plaza de España  Située dans le somptueux parc de Maria Luisa, cette place monumentale en hémicycle est pleine de couleurs et de vie.
La Plaza de España de Séville

La beauté de la Plaza de España

Située dans le somptueux parc de Maria Luisa, cette place monumentale en hémicycle est pleine de couleurs et de vie. Les bancs de céramique, disposés en ordre alphabétique, représentent les quarante-huit provinces d'Espagne, accompagnés de leur carte, de leur blason et d'une mosaïque illustrant une scène historique. Les décors et détails qui composent cette place illustrent harmonieusement l'unité de l'Espagne et l'accueil de ses anciennes colonies américaines.





Le Real Alcázar, la découverte d’un joyau

Inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1987, le Real Alcázar de Séville, situé au cœur de la ville, est un palais de style mauresque construit au XIe siècle par les Omeyyades d'Espagne. Bien qu'il ait été reconstruit à trois reprises, l'Alcázar reste sublimé par les styles gothiques et mudéjar qui ont façonné son histoire. Sa fine architecture est accompagnée de splendides patios et de jardins denses où il est agréable de se promener.

Astuce : Niché dans les luxuriants jardins de l'Alcázar se trouve un café où il est agréable de profiter de l'ombre et des senteurs d'orangers et de jasmin.


Le quartier de Santa Cruz, une virée hors du temps

Labyrinthe de petites ruelles pavées et de passages étroits, cet ancien quartier juif de Séville est devenu un des grands repaires de la ville. Ce quartier typique, aux nombreuses maisons blanches, est apprécié des voyageurs pour sa diversité, ses nombreux restaurants et ses places animées. Appréciez la proximité de cette partie du centre historique avec la cathédrale, l'Alcázar et d'autres monuments célèbres.


La cathédrale de Séville, Santa María de la Sede

Cet édifice emblématique de la ville symbolise la victoire du christianisme sur l'islam. La cathédrale, de style gothique, se dresse sur l'emplacement de la grande mosquée, dont le minaret, appelé "la Giralda", a été conservé.

La cathédrale, qui s'élève à 42 mètres de haut, et la Giralda, chef-d'œuvre de l'architecture almohade, forment ensemble l'une des plus grandes et spacieuses cathédrales du monde. Cette bâtisse, qui s'ouvre sur huit portes d'époques différentes, abrite entre ses murs le tombeau de Christophe Colomb.


Astuce : Prenez le temps de gravir les marches de la Giralda pour apprécier une vue imprenable sur la ville.


Le flamenco, indissociable de Séville, est à l'origine un chant d'origine arabo-musulmane, andalou et gitan.
Le flamenco à Séville

Assister à un spectacle de flamenco

Le flamenco, indissociable de Séville, est à l'origine un chant d'origine arabo-musulmane, andalou et gitan. Ce chant, qui s'est au fil du temps associé à la danse, aux percussions et à la guitare (mains, pieds et castagnettes), est né dans le quartier gitan de Triana, situé entre les deux rives du Guadalquivir. Les longues robes des danseuses, généralement rouges, blanches ou noires à gros pois, apportent une vivacité et une âme propre à cet art. Les 50 formes musicales du flamenco, dites palos, sont regroupées selon leurs origines, leurs mesures et leurs accompagnements, bien qu'elles suivent toutes une même structure.

Les peñas (lieux proposant des spectacles de flamenco authentiques), les tablaos (théâtres ou clubs présentant des spectacles mis en scène de manière plus professionnelle) et les centres culturels, bien qu'ils soient moins répandus, sont les trois lieux typiques où il est possible d'assister à un spectacle rempli d'émotion, d'histoire et de culture.


Pour les papilles

La gastronomie andalouse est connue pour ses explosions de saveurs. Voici quelques spécialités à ne pas manquer :

  • L’incontournable pan con tomate – Ce pain frais, garni d'ail, de tomates et d'huile d'olive, est à savourer sans compromis dans des petits restaurants authentiques, pour seulement quelques euros.

  • Le mythique gazpacho andaluz – Longtemps considéré comme le bien exclusif des paysans, cette soupe froide, composée principalement d'eau, de tomates, de poivrons, de concombres, d'ail et d'huile d'olive, vous fera apprécier les bienfaits d'une recette rafraîchissante.

  • Le typique cola de toro – Sauce savoureuse, pommes de terre fondantes et sauté de légumes sont les principaux accompagnements du somptueux ragoût de queues de taureaux. Cette viande tendre, mijotée au vin, fait partie des magnifiques spécialités culinaires de la région.

  • Les gourmands churros – Pour les amateurs de sucreries, impossible de sauter la case "churros" ! Ces petits beignets frits, traditionnellement consommés le matin avec un chocolat épais, peuvent aussi être appréciés tard le soir, près du pont de Triana, où les étals de "churros" sauront ravir vos papilles.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page