top of page

Le costume anglais, authenticité et élégance

Discrétion, volonté et tradition sont les maîtres mots du style anglais dans lequel nous retrouvons cette élégance qui leur est propre.


Très codifié du fait des origines militaires dont il découle, le british suit style a su traverser le temps et s’imposer comme le costume par excellence, symbole d’élégance.

Depuis deux siècles, les ateliers de Savile Row dans le quartier de Mayfair de Londres imposent leur savoir-faire unique dans la confection de ces costumes masculins sur mesure très haut de gamme, nommés les bespoke. Au 21e siècle, Savile Row rime plus que jamais avec modernité et accessibilité. Ses nombreux maîtres tailleurs du sur-mesure proposent des styles traditionnels, modernes et à la pointe de l’actualité.


Savile Row W1, City of Westminster

Contrairement à son adversaire italien, il ne cherche pas à épouser la silhouette mais à restructurer le corps qu’il habille. En effet, la coupe droite et précise sur laquelle il se base, aussi appelé « sablier » en raison de la forme, se veut confortable afin de mettre le corps en valeur sans le contraindre.



Situé au niveau de l’épaulette, un rembourrage appelé le padding, apporte un meilleur maintien accentuant ainsi la carrure de manière très élégante. Un petit rouleau démarquant la manche de l’épaule - la cigarette - permet d’en faire une nette distinction à la différence du montage italien sur lequel il est quasi inexistant pour un rendu plus naturel.


Outre la coupe, le costume anglais s’appuie également sur d’autres particularités qui lui sont propres. Il bénéficie traditionnellement de revers dit « à cran ». Concernant les poches, la veste d’un costume anglais en possède généralement quatre. Il y en a évidemment une sur la poitrine plaquée, mais également deux poches en biais avec rabat ainsi qu’une ticket pocket ou bien une hacking pocket.

British suit from Anderson & Sheppard, 32 Old Burlington Street, W1S 3AT.
British suit from Anderson & Sheppard

Les manches sont relativement fittées (sans pour autant être trop serrées afin de respecter la ligne globale du costume) et se terminent par des surgeon’s cuffs ou boutonnières fonctionnelles. Initialement créé afin de fournir une tenue civile aux militaires britanniques, un costume équipé de ce détail permettait alors aux médecins de rouler leurs manches en leur évitant d’enlever la veste.


Un complet britannique est automatiquement équipé d’une double fente. Cette particularité permet d’être à l’aise tout en restant élégant. Pour le boutonnage, le principe de base est de choisir une veste simple à deux boutons. Le double breasted suit (ou costume croisé) est équipé de six boutons dont deux fonctionnels. Enfin, le costume anglais est taillé dans des tissus relativement épais comme le tweed, mais il est tout à fait possible d’en réaliser avec des tissus Super élevés.

10 vues0 commentaire

Komentarze


bottom of page